Quéguiner, une histoire de famille

L’aventure bretonne du groupe spécialisé dans les matériaux de construction a des résonnances jusqu’en Loire-Atlantique, et notamment Treillières, où l’enseigne se fait peu à peu une place au soleil.

Mis en ligne le

Cela ne date pas d’hier. 1948, l’entrepreneur Yves Quéguiner se mettait à son compte. Quelques années plus tard, l’activité négoce se mettait en place et la fabrication de produits en béton commença en 1952, quinze ans avant l’ouverture du site industriel du Quillivaron à Landivisiau, le port d’attache d’un groupe devenu leader du marché breton des matériaux de construction.

Une première agence ouverte en 1973 à Carhaix, uneseconde à Quimper, « aujourd’hui, legroupe, c’est 34 agences, dont celle-ci, àTreillières », raconte Erwan Fourage, le responsable de l’agence de la commune, située zone de Ragon. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’identité bretonne fait partie intégrante de l’enseigne, le Gwen ha du flotte en effet dignement devant l’enseigne.

Le sens de la relation humaine

« Le Groupe Quéguiner a su préserver son indépendance financière et conserver son identité bretonne, et familiale », indique Erwan Fourage. Car la famille chez Quéguiner, c’est sacré : après Yves, c’est le fils Claude qui a passé la main au dernier entrepreneur de la génération Quéguiner. Clément dispose désormais des clés du groupe, une transmission de valeurs pour un groupe en reconstruction, avec l'entrée dans une nouvelle ère, connectée et digitale. « Tous les collaborateurs connaissent le sens de la relation humaine : entre eux, avec les clients, avec les fournisseurs et avec nos partenaires », assure Erwan Fourage, fier de faire vivre ces valeurs dans l’enseigne treilliéraine, où travaillent 16 personnes (dont deux Treilliérains).

Progrès techniques, innovations sociales, Quéguiner continue de grandir sur le marché exigeant des matériaux de construction, pour le gros et second œuvre et les travaux publics, principalement à une clientèle de professionnels, même si l’enseigne est ouverte au grand public bien sûr. Les non bricoleurs ont peut être tout de même aperçu la marque sur le voilier de Yann Eliès, navigateur breton qui avait terminé, il y a un an tout juste, le dernier Vendée Globe à une très belle cinquième place.

• Contact. Quéguiner matériaux, parc de Ragon, 4 rue Pasteur, à Treillières. Tél. 02 40 37 00 00