Contre le frelon asiatique, c'est le moment d'agir

Mis en ligne le

L’association sanitaire Apicole et la Mairie attirent à nouveau l’attention du public sur le danger que constitue le frelon asiatique et la nécessité de limiter sa prolifération. En 2017, l’association a encore détruit un assez grand nombre de nids. Elle enjoint donc la population à en piéger un maximum pour détruire un maximum de femelles fondatrices entre les mois de mars et mai. 

Quels pièges confectionner ? 

Ci-joint un modèle de piège efficace. Mais il est également facile d’en confectionner avec une bouteille d’eau minérale que l’on coupe en partie haute qui est ensuite renversée pour réaliser un entonnoir, l’ensemble est fixé avec des agrafes où un autre lien, sur le dessus on découpe une partie d’une autre bouteille qui sera aussi fixée sur la première pour éviter à l’eau de pluie de rentrer, une attache, fil de fer où ficelle permet de le suspendre dans un camélia en fleur par exemple. À l’intérieur de notre première bouteille il faut mettre un appât : un petit tiers de bière brune, un petit tiers de vin blanc pour repousser les abeilles et un petit peu de sirop de fruit (cassis, pêche, etc.). Il ne faut pas hésiter à changer d’appât, régulièrement pour rester attractif. Un piégeage de printemps diminue le nombre de nids que l’on pourrait trouver ensuite.

 

Contact : Association sanitaire apicole, 48, bd Meusnier de Querlon, 44000 Nantes

www.apiculturesanitaire44.com